appareil-de-levage

GDP : vérification de vos appareils de levage


Dès que vous avez recours à des appareils de levage sur votre lieu de travail, à l’élévation de postes de travail ou au transport en élévation de personne, vous êtes assujetti aux articles R 233.11 à R 233.11.2 et pouvez alors faire appel à nous. Notre personnel est qualifié et compétent dans le domaine de la prévention des risques et nous pouvons ainsi procéder au contrôle de vos équipements de travail. Nous vous informons sur les dispositions réglementaires afin de vous mettre en conformité avec les exigences du Code du travail. Nos contrôles liés aux articles R 233.11 à R 233.11.2 :

  • Les vérifications générales périodiques (R 233.11),
  • Les vérifications lors de leur mise en service, vérification initiale (R233.11.1),
  • Les vérifications lors de leur remise en service (R233.11.2).

Chez GDP, nous disposons des compétences et du matériel nécessaires à la réalisation des vérifications réglementaires de vos appareils et de vos accessoires de levage.

Déroulement des contrôles des appareils de levage

nacelle rouge

Les dispositions à prendre pour les vérifications définis par l’ARRETE DU 1er MARS 2004 et de la circulaire d’application DRT n° 2005/04 du 24 MARS 2005 sont:

  • Vos appareils et accessoires de levage concernés et clairement identifiés, sont mis à disposition de nos inspecteurs pendant le temps nécessaire aux examens et essais à réaliser.
  • La mise à disposition de nos inspecteurs des documents nécessaires, tels que la notice d’instructions du fabricant, le cas échéant, la déclaration ou le certificat de conformité, les rapports des vérifications précédentes et le carnet de maintenance de l’appareil,
  • La présence du personnel nécessaire à la conduite de l’appareil ainsi qu’à la direction des manœuvres et aux réglages éventuels,
  • La présence des moyens permettant d’accéder en sécurité aux différentes parties de l’appareil ou de l’installation et, le cas échéant, des supports à examiner,
  • Les charges d’essais aux valeurs maximales de la capacité prévue par le fabricant, ainsi que les moyens utiles à leur manutention, durant le temps nécessaire au bon déroulement de la vérification (le lieu de réalisation des essais doit être sécurisé).

Dispositions complémentaires

  • Émettre et expliquer aux opérateurs les instructions et consignes d’utilisation qui doivent être respectées,
  • Ne maintenir en service que des appareils de levage et accessoires conformes aux règles ou prescriptions techniques qui leurs sont applicables,
  • Ne confier la conduite des équipements de travail mobiles automoteurs et des équipements de travail servant au levage qu’aux travailleurs ayant reçu une formation adéquate.
  • En outre, la conduite de certains équipements tels que chariots automoteurs à conducteur porté, grues de chargement montées sur véhicules, plate-forme élévatrices mobiles de personnes, grues mobiles, … est subordonnée à l’obtention d’une autorisation de conduite délivrée par le chef d’entreprise,
  • Procéder à une vérification initiale et aux examens d’adéquation et de montage et d’installation avant la mise ou remise en service des appareils de levage,
  • Procéder à une vérification initiale et à l’examen d’adéquation avant la mise ou remise en service des accessoires de levage,
  • Faire éprouver les appareils et accessoires de levage si les épreuves réglementaires n’ont pas été réalisées,
  • Faire réaliser la maintenance et le maintien de l’état de conformité des équipements de travail utilisés en levage.

Le type de vérification, son contenu et la nomenclature des appareils visités sont indiqués sur les rapports.

rengement

Rapport de vérification

Le type de  vérification, son contenu et la nomenclature des appareils visités sont indiqués sur les rapports.

 Un rapport provisoire est remis à l’issue de la vérification.

Le rapport de vérification établi après chaque intervention est adressé sous forme électronique au client destinataire.

Les observations qui y figurent ne peuvent pas être transmises à un tiers, sans accord préalable du client. En outre, elles peuvent être éventuellement accompagnées de recommandations, de conseils informatifs  qui restent à valider par le Chef d’établissement, seul responsable du choix des solutions retenues pour  remédier aux observations.

POUR PLUS D INFORMATION SUR LES ÉQUIPEMENTS CONCERNÉS, LES PÉRIODICITÉS DE VÉRIFICATIONS, NOUS CONTACTER.